Comment utiliser un récupérateur d’eau de pluie ?

vince-fleming-7xcJsTrkvRc-unsplash

Le récupérateur d’eau de pluie est un dispositif qui vous permet d’emmagasiner de l’eau de pluie. L’eau stockée vous sera utile pour des activités telles que le jardinage ou le nettoyage ou encore remplir votre piscine. Pour vous qui voulez en tirer parti, suivez leur mode de fonctionnement et d’installation.

Fonctionnement d’un récupérateur d’eau de pluie

Le principe de fonctionnement d’un récupérateur d’eau de pluie est simple et efficace. Il s’agit d’une cuve rattachée à la gouttière du toit au moyen d’un tuyau. Il en existe deux types, les récupérateurs hors-sol et les récupérateurs enterrés. Dans les deux cas, les cuves sont dotées de filtres afin de bloquer les particules emportées par le courant d’eau dans la gouttière.


Une fois stockée, l’eau est distribuée là où le besoin se fait sentir par le biais d’une pompe ou d’un robinet. En effet, pour un récupérateur d’eau de pluie enterré, la distribution dans les pièces ou appareils nécessite une pompe couplée à un robinet, ce qui propulse l’eau. Dans le système hors-sol, un simple robinet suffirait pour distribuer l’eau.

Choisir votre récupérateur d’eau de pluie

Pour une utilisation optimale, vous devez choisir avec minutie votre équipement. Le choix se base sur différents critères à savoir le volume, le matériau et type de récupérateur d’eau de pluie. Ce type d'équipement se retrouve sur des sites internet comme www.jardinetsaisons.fr par exemple.

Les paramètres à prendre en compte par rapport au choix du volume de votre cuve sont la consommation, la superficie de votre toit et la pluviométrie dans votre région. En ce qui concerne le matériau, vous pouvez vous baser sur le coût d’acquisition. Vous avez le choix entre les cuves en plastique, en polyéthylène ou encore en béton (strictement utilisées pour les cuves enterrées). Le type de récupérateur quant à lui est choisi en fonction de vos moyens et de l’impact visuel que vous désirez. Un récupérateur d’eau de pluie enterrée est esthétique et peut avoir une grande capacité de stockage, mais présente un coût élevé. Tandis que les récupérateurs hors-sol sont peu onéreux, mais sont très peu esthétiques.

Installation d’un récupérateur d’eau de pluie

La pose d’un récupérateur d’eau de pluie est une opération dont la difficulté varie fonction du type de dispositif. La pose d’un récupérateur hors-sol est la moins difficile, vous pouvez le réaliser vous-même, contrairement à l’installation des récupérateurs enterrés.


Dans les lignes générales, il faut disposer la cuve (à l’intérieur d’une fouille dans le cas d’un récupérateur enterré ou contre un mur pour un récupérateur hors-sol). Ensuite, le connecter au réseau de gouttières et enfin, le connecter au système d’alimentation d’eau de la maison. Le récupérateur d’eau de pluie enterrée nécessite un raccordement supplémentaire avec une pompe avant de le recouvrir.
L’utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie permet l’utilisation responsable de la denrée précieuse qui est l’eau.

  • - Classé dans :

Retour vers le haut